top of page
  • Rodolphe Rous

Perte de la moitié des capitaux propres. Attention, danger !



La gestion de la perte de la moitié des capitaux propres dans les sociétés françaises est une procédure importante régie par des règles spécifiques. Voici un résumé de la procédure, des délais et des sanctions potentielles, ainsi que d'autres éléments utiles pour un billet de blog d'avocat :

  1. Procédure en cas de perte de la moitié des capitaux propres :

  • Lorsqu'une société constate que ses capitaux propres sont devenus inférieurs à la moitié de son capital social, une procédure spécifique doit être engagée.

  • Cette situation exige une consultation des associés ou actionnaires pour décider soit de la dissolution de la société, soit de mesures pour reconstituer les capitaux propres.

  • Pour les sociétés anonymes (SA), la décision de dissolution doit être votée à la majorité qualifiée des deux tiers des voix des actionnaires présents ou représentés. Pour les sociétés par actions simplifiées (SAS/SASU), la décision est prise selon les conditions de majorité prévues par les statuts.

  1. Délais à respecter :

  • Les associés doivent être consultés dans un délai de 4 mois suivant l'approbation des comptes qui révèlent cette perte.

  • Si les associés ne délibèrent pas dans ce délai, toute personne intéressée peut demander au tribunal de commerce la dissolution forcée de la société. Le tribunal peut accorder un délai supplémentaire de 6 mois pour la consultation des associés.

  1. Sanctions et conséquences possibles :

  • En l'absence d'action appropriée, la société risque la dissolution forcée, ce qui peut être demandé par un tiers (comme un concurrent) si les associés ne prennent pas de décision dans le délai imparti.

  • La reconstitution des capitaux propres doit être réalisée dans les 2 ans suivant la constatation des pertes par l'Assemblée Générale Ordinaire annuelle (AGOA),

  • des sanctions à l'encontre du dirigeant, qui peut voire sa responsabilité civile engagée.

  1. Options pour reconstituer les capitaux propres :

  • La société peut augmenter son capital social en demandant aux associés d'injecter de nouveaux fonds ou en accueillant de nouveaux investisseurs.

  • La réalisation de bénéfices suffisants pour absorber les pertes ou l'abandon de créances par les associés sont d'autres moyens de reconstituer les capitaux propres.

  1. Formalités administratives :

  • La décision prise (dissolution ou maintien de l'activité) doit être publiée dans un support d'annonces légales et enregistrée au guichet des formalités des entreprises.


Il est important de noter que ces procédures et règles peuvent varier en fonction de la forme juridique de la société et des modifications législatives. Pour des conseils juridiques spécifiques, il est recommandé de consulter un avocat spécialisé en droit des sociétés.

Les sources pour ces informations comprennent le site Entreprendre.Service-Public.fr​​, Open Lefebvre Dalloz​​​​​​, et Justice.fr​​.


Textes applicables :

Comments


bottom of page